Re confinement

13 Habitat reste au plus près de ses locataires

Alors que le pays et nos résidences replongent dans le confinement, toutes les équipes de l’office, des agences et du siège, jusqu'à la direction générale et la présidence, font preuve de solidarité et de proximité renforcées. Cet engagement est total, alors que cette crise multiple va malheureusement s’amplifier.    
Avec des recommandations nationales moins restrictives que lors du premier confinement, l’ensemble de nos services est assuré, avec le même niveau de qualité. Dans les agences,
toutes les équipes techniques restent présentes sur le terrain.


 





 

Les gardiens toujours mobilisés  

Comme au printemps dernier, nos gardiens vont jouer un rôle clé lors de ce 2e confinement.  Parce qu’ils représentent 13 Habitat au plus près des locataires. Tous vont continuer de travailler, 100% en présentiel. Le matin, entretien des résidences, l’après-midi, traitement et suivi des réclamationstâches en extérieur, rondes, etc. Le tout, bien évidemment, en respectant les gestes barrières et en portant en continu les équipements de protection individuelle (EPI), notamment le masque. « Leurs loges restent fermées pour éviter tout risque de promiscuité et de contamination, explique Sébastien RaesNotre objectif, c’est de protéger nos locataires, mais c’est aussi de protéger tous nos salariés, à commencer par nos gardiens. Dans cette même logique, nous leur avons demandé de décaler leurs horaires d’entretien des résidences, pour éviter les heures de pointe où ils pourraient croiser un maximum de locataires dans les parties communes » 


États des lieux et attributions maintenus 

Ils avaient été suspendus durant le premier confinement, pour répondre aux directives nationales… Ils sont aujourd’hui maintenus, parce que le plan gouvernemental le permet : les états des lieux sont assurés par les gardiens, les ouvriers de maintenance et les gestionnaires commerciaux. Une procédure adaptée est mise en place pour respecter les gestes barrières, notamment la distanciation physique entre le locataire et notre agent, durant l’état des lieux. En parallèlenotre Commission d’attribution des logements et d’examen d’occupations des logements (CALEOL) continue de fonctionner à son rythme normal (deux à trois réunions par semaine), en présentiel et en visio. Une excellente nouvelle pour tous ceux qui attendent un logement, parfois depuis plusieurs mois, ou qui à l’inverse, veulent quitter leur appartement pour s’installer ailleurs. 

 



Une attention particulière pour nos locataires vulnérables 

Lors du premier confinement, nos équipes avaient appelé les personnes âgées, les familles monoparentales et les locataires de locaux associatifs et commerciaux, tous particulièrement impactés par la crise. Pour les plus fragilisés, nous avions ainsi pu mettre en place une chaîne de solidarité, alliant écoute, conseils, aide (avec l’appui des centres sociaux et d’autres associations présentes sur le terrain) et accompagnement financier (étalement du paiement des loyers).
Cet
te présence et cette aide avaient été très appréciées par les publics concernés, comme le prouve la toute dernière enquête de satisfaction des locataires (taux de satisfaction de plus de 90% pour les différentes actions menées par 13 Habitat durant le premier confinement). « Nous allons renouveler sans tarder ces opérations, annonce Didier Papacalodouca, l'un des
directeurs de territoire de 13 HabitatLes équipes de la direction du cadre de vie, les personnels de nos agences, nos chargés du contentieux et le pôle locaux vont appeler à nouveau, les publics spécifiques : toutes les personnes âgées de 75 ans et plus, tous les locataires des locaux associatifs et commerciaux, et tous les locataires subissant une baisse ou une perte d’activité ». Cette assistance va débuter dans les prochains jours pour durer pendant tout le confinement. 

Quant aux cellules clientèle des agences, elles vont continuer le traitement de prévention des impayés sur tous les autres publics. 

 

Continuité de l’activité des organismes HLM 
Les nouvelles mesures destinées à lutter contre la propagation de la covid-19 annoncées par le Président de la République et détaillées par le Premier ministre, ont donné lieu cette semaine à des échanges techniques entre le ministère du Logement et l’Union sociale pour l’Habitat (USH). Il en ressort que l’activité des organismes HLM est maintenue malgré les nouvelles restrictions, au titre de la continuité du service public et du rôle social essentiel joué par les bailleurs tel que le nôtre.  
Voilà pourquoi 13 Habitat met en place le fonctionnement que nous détaillons plus haut. 
On peut aussi ajouter que les chantiers et travaux de construction et de réhabilitation peuvent se poursuivre, en respectant les gestes barrières et les préconisations de la Fédération du bâtiment (qui avait émis un guide à ce sujet lors du premier confinement, qui reste d’actualité). Sont également autorisés les petits travaux chez les locataires, de même que les déménagements/aménagements.