Nos gardiens plus que jamais à l’écoute de nos locataires seniors

Nos gardiens plus que jamais à l’écoute de nos locataires seniors

A partir de juillet prochain, nos gardiens vont de nouveau rendre visite aux locataires de 75 ans et plus, n’ayant pas fait de réclamations depuis au moins 6 mois. L’objectif est de voir si tout va bien, et de résoudre d’éventuels problèmes, de fonctionnement dans le logement, ou de besoin d’assistance via des associations ou des travailleurs sociaux.

L’année dernière, de juillet à décembre, 692 visites de courtoisie chez les seniors avaient été réalisées par les gardiens. Et 183 visites virtuelles avaient été effectuées au téléphone par les agents de notre Centre Relation Client, auprès des locataires habitant des résidences n’ayant pas de gardiens.
Gardiens et locataires concernés ont apprécié cette opération, qui vise à renforcer la proximité et la qualité de service de notre Office, en favorisant l’écoute, l’entraide et le lien social.

Mme Van Campo, locataire dans notre résidence L’Argelier, à Saint-Rémy-de-Provence : « J’ai été ravie de la visite de notre gardien, Pascal. Même si nous nous voyons régulièrement et qu’il prend de mes nouvelles fréquemment, cette visite a permis de faire le tour du logement et de discuter de mes difficultés. Cela fait 10 ans que j’habite dans cette résidence et j’en suis très contente, l’appartement me convient parfaitement. Pour les petits problèmes, je peux compter sur les voisins, on s’entraide. Et je sais encore plus aujourd’hui, que je peux aussi compter sur le gardien ».

Pascal Meheust, gardien à Saint-Rémy-de-Provence, à L’Argelier : « Les locataires m’ont très bien accueilli et, pour beaucoup, n’étaient pas surpris car je pratiquais déjà̀ ces visites mais d’une autre façon, au quotidien, grâce à mon métier que je fais avec passion. Ces visites de courtoisie sont très intéressantes car elles rejoignent notre raison d’être : être au plus près de nos locataires. L’isolement des personnes âgées est bien réel et concerne bon nombre de nos locataires seniors. Certains restent fragiles, et nous devons rester très vigilants. Notre passage les rassure, les aide. Quelques minutes suffisent à leur redonner le moral, il n’y a qu’à voir leur sourire quand on parle avec eux».

Karim Dahmani, gardien à Aubagne, aux Passons I : « Rencontrer nos locataires, parler avec eux, les aider si besoin, cela fait partie de mon travail. Et ce relationnel va au-delà, on s’attache aux gens, et à leurs familles. Quand je ne croise pas de quelques jours certains locataires âgés, je vais faire un saut chez eux pour voir si tout va bien. D’une manière générale, ma présence et le fait que je m’intéresse à leur vie dans la résidence, ça les rassure, ils sont contents ».

Emmanuel Delangue, gardien à la Ciotat, aux Terrasses de la Source du Pré: « J’ai reçu un super bon accueil de tous les locataires que j’ai pu visiter. En tant que gardien, je n’ai pas forcément le temps de voir régulièrement tous les locataires. Grâce à ces visites de courtoisie, qui n’étaient pas imposées mais proposées, j’ai pu voir les plus âgés qui ne sortent pas beaucoup, et cela m’a permis de détecter quelques petits soucis dans leurs logements, comme un radiateur en panne, ou des traces d’humidité au plafond. On a alors établi des réclamations ».

Boumedienne Benhamo, gardien depuis 20 ans à Aix-en-Provence, à Corsy, où il a grandi : « Les locataires, je les connais quasiment tous. Je les croise régulièrement, je connais leur situation, leurs familles, ils savent qu’ils peuvent compter sur moi en cas de problème ». Alors, les visites de courtoisie qu’il a organisées, n’ont pas surpris les habitants. Au contraire : « Ils les ont perçues comme une continuité de l’accompagnement renforcé que nous leur avons proposé durant la période covid ». Durant ces visites, Boumedienne a pu faire le point sur des réclamations et des souhaits : « Certains voudraient bien un logement moins haut dans les étages, d’autres m’ont fait part de petits troubles de voisinage, du bruit fait par les voisins... ». Autant de doléances qui ont ensuite été traitées par nos équipes.

Philippe Despert, gardien au Puy-Sainte-Réparade à La Roubine, et à Aix-en-Provence à Gontard : « Je connais la plupart des locataires. Pour les plus âgés, ces visites sont l’occasion de parler, de rompre un peu l’isolement. Je prends toujours plaisir à les écouter et à leur rendre service. Certains m’ont dit notamment qu’ils aimeraient bien une baignoire mieux adaptée à leur âge, pour qu’ils n’aient plus à enjamber au risque de tomber ». Ces demandes ont ensuite été prises en compte par notre agence.